• 6615 visits
  • 110 articles
  • 5547 hearts
  • 1089 comments

14/03/2015


 


 
 
 L'histoire du rock français 
est similaire à celle du rock outre-atlantique et outre manche:
après l'âge des pionniers à la fin des années 1950
avec (Boris Vian, Henri Salvador, Line renaud,
D'Angel Gerard, Danny Boy),
vient ensuite un premier âge d'or au début des années 1960 avec(Johnny Hallyday, Eddy Mitchell, Dick Rivers, Dany Logan,)
puis une évolution est portée par quelques artistes
influencés par la pop (Serge Gainsbourg, Michel Polnareff,
Jacques dutronc, Nino ferrer) 
.
.
.
À la vague punk des années 1970
fait suite un deuxième âge d'or avec
(Téléphone ,trust, Star shooter) 
qui se poursuit jusqu'à aujourd'hui.
Les productions des artistes français sont
pour la plupart chantées en langue française
mais certaines font exception.
Quelques-unes font même appel à des langages
créés de toutes pièces, comme le kobaien de Magma ou leklokobetz de Nosfell
###
#

Tags : bienvenue - bonne visite - bonne écoute - rock - Métal

Ex Eye - Ex Eye (2017) (Full Album) 20/09/2017

Ex Eye - Ex Eye (2017) (Full Album)

 
 
 
Ex Eye est un groupe d'Avant-Garde
créé autour du saxophoniste Colin Stetson et composé de Greg Fox (Liturgy) à la batterie, Shahzad Ismaily (Secret Chiefs 3) au synthé et Toby Summerfield à la guitare.
Leur premier album éponyme voit le jour en 2017 chez Relapse et reçoit un succès critique certain.
 
 
Ex Eye - Ex Eye (2017) (Full Album)
 
 
 
Ex Eye ( 2017 )
Tout amoureux de musiques alambiquées n'a pu que frémir lorsque le line up d'Ex Eye a été dévoilé. Imaginez un peu : le talentueux saxophoniste Colin Stetson à la baguette, suivi de Greg Fox (Liturgy) à la batterie, Shahzad Ismaily (Secret Chiefs 3) au synthé et Toby Summerfield à la guitare. Seulement la qualité du line-up ne fait pas celle d'un album, alors que faut-il attendre de l'alliance de ces talentueux aventuriers du son ?
Faut-il encore présenter Colin Stetson ? Ces deux dernières années, le prolifique saxophoniste a enchainé une collaboration avec la violoniste Sarah Neufeld, un projet audacieux de réinterprétation de Górecki ainsi qu'un album solo : l'excellent All This I Do For Glory sorti cette année. Comme si cela ne suffisait pas, le voici aujourd'hui à la tête d'Ex Eye, « supergroupe » de Metal expérimental où, à l'image de sa carrière, il prend plaisir à martyriser les barrières stylistiques. Difficile en effet de catégoriser Ex Eye, si ce n'est l'accoler d'un peu engageant et fourre-tout « avant-garde » qui veut à la fois tout et rien dire. En y regardant de plus près, les influences des différents membres nous permettent tout de même d'apporter quelques éléments de réponse. Greg Fox, après deux albums solos expérimentaux consacrés à la percussion, poursuit ici son périple derrière les fûts et accentue la liberté de ton de l'ensemble. En effet, passant sans vergogne du Black Metal au Dark Jazz sous couvert d'une carapace Post-Metal fort solide, Ex Eye plonge l'auditeur dans un maelstrom sonique pour le moins déstabilisant.
Un fil rouge aux couleurs Prog assumées dès le morceau introducteur, dont les claviers d'Ismaily rappellent les grandes épopées de Rush façon YYZ. Quatre morceaux parsèment le parcours (cinq pour la version deluxe) dont deux allant allègrement au-delà des dix minutes. La rythmique générale est férocement soutenue et globalement axée sur un thème répété auquel s'ajoute de multiples digressions, à l'image de l'œuvre du saxophoniste. Entre « blast beats » rageurs et accalmies jazzy intrigantes, nous voilà prisonnier d'un étau, quelque part entre les albums Blackjazz de Shining et Occult Rock d'Aluk Todolo. Indéniablement, le sax de Colin Stetson est la pièce maitresse de l'ensemble, étant donnée la valeur ajoutée qu'il représente. Insidieux, joueur, atmosphérique, il se faufile entre les lignes et les préconçus pour mieux surprendre un auditeur malmené par l'oppression imposée. Si la démarche conceptuelle est intéressante, Ex Eye peine toutefois à garder sur la longueur la pertinence de ses meilleurs moments, tel que l'incroyable final cataclysmique de Form Constant; the Grid. Enfin, le morceau bonus, sans être mauvais, peine à s'intégrer au reste de l'album et devient particulièrement répétitif dans ses dernières minutes.

Ainsi, Ex Eye délivre une œuvre totale -voire jusqu'au-boutiste- qui, si elle ne capte pas sur toute la durée, témoigne de la sincérité de ses auteurs. Les oreilles non-averties trouveront probablement l'écoute fastidieuse, les autres sauront à coup sûr se délecter de cette sauvage épopée.
 
 
 
 
 
 
 

Tags : Ex Eye -

THRESHOLD - Stars And Satellites 16/09/2017

 
 
THRESHOLD - Stars And Satellites

 
 
Chronique avec le nouveau Threshold, Legends Of The Shires, sorti hier : "toutes les pistes semblent maitrisées,
sous contrôle, pour que chaque riff,
chaque retour sur un pont déjà entendu,
chaque nouvelle section,
tout soit exactement au maximum de son efficacité [...] " 
 
 
 
 
 
 
 
En savoir plus sur le groupe : 
 
 
 
 
...

Tags : THRESHOLD -

Noir Désir - L'Homme Pressé 08/09/2017

Noir Désir - L'Homme Pressé

 
 
 
Pays d'origine : France
Genre musical : Rock alternatif, garage rock, blues rock
Années actives : 1980–2010
Labels :Barclay Records

Composition du groupe
Anciens membres :
Bertrand Cantat
Serge Teyssot-Gay
Jean-Paul Roy
Denis Barthe
Vincent Leriche
Frédéric Vidalenc
Luc Robène
Emmanuel Ory-Weil
 
 
Noir Désir - L'Homme Pressé
 
 
Noir Désir est un groupe de rock français, originaire de Bordeaux,
en Gironde. Formé dans les années 1980, et dissous en 2010,
il se compose de Bertrand Cantat (chant, guitare et harmonica),
Denis Barthe (batterie), Serge Teyssot-Gay (guitare)
et Frédéric Vidalenc (basse) remplacé par Jean-Paul Roy à partir de 1996.
Souvent cité comme l'un des meilleurs groupes de rock français, Noir Désir connait un destin singulier, notamment après 2003 en raison de la condamnation de Bertrand Cantat pour l'homicide de Marie Trintignant, qui oblige le groupe à ne plus publier d'albums originaux et à ne plus se produire en concert jusqu'à sa dissolution.
 
 

Tags : Noir Désir ♥

Dave Hlubek...R.I.P.. 04/09/2017

 
 
Dave Hlubek...R.I.P..

 
 
Dave Hlubek de  Molly Hatchet ..R.I.P

Guitariste
Date et lieu de naissance :
28 août 1951, Jacksonville, Floride, États-Unis
Date de décès : 3 septembre 2017
Groupe musical : Molly Hatchet




 
 

Tags : RIP †

Europe/Dernier album : Walk the Earth 01/09/2017


 
 
Europe/Dernier album
Walk the Earth
2017
Artiste : Europe
Date de sortie : 20 octobre 2017
Genre : Heavy metal
 
Europe/Dernier album : Walk the Earth
 
 
Walk the Earth :Titres
1 : Walk the Earth
2 : The Siege
3 :Kingdom United
4 :Pictures
5 :Election Day
6 :Wolves
7 :GTO
8 :Haze
9 :Whenever You're Ready
10 :Turn to Dust
 
 
Europe/Dernier album : Walk the Earth

Tags : Europe/Dernier album Walk the Earth

Lili Drop "Soleil noir" 27/08/2017

Lili Drop "Soleil noir"

 
 
Lili Drop est un groupe de rock français fondé en 1978.
 
 
Pays d'origine : France
Genre musical : Pop rock
Années actives :1978-1983 ; 1988 ; 2005

Composition du groupe :
Membres :
Olive
Körin (future Enzo Enzo)
Violaine
 
 
Lili Drop "Soleil noir"
 
 
 
Lili Drop est fondé par Olivier Caudron (Olive) qui, peu de temps auparavant, a accompagné la naissance de Téléphone avec Jean-Louis Aubert.
Le groupe se compose de trois membres : Olive, auteur-compositeur-interprète, et deux filles, Violaine (la batteuse) et Körin (la bassiste, future Enzo Enzo). Le premier titre, Sur ma mob, sort en 1979 et reste le plus connu du groupe. Hymne à la jeunesse et à la liberté, il est très diffusé en radio. Mais, mal distribué chez les disquaires, le 45 tours ne se vend pas à plus de 35 000 exemplaires.
Le groupe cesse d'exister après le Printemps de Bourges 1983. Sans Violaine ni Körin, il se reforme le temps de deux concerts à Paris, en 19882 et en 20053 quelques mois avant le décès d'Olive.
Soutenu par une partie de la profession, Richard Kolinka cherche à faire rééditer les albums en CD dans les années 2000, avant que le chanteur Olive ne décède en janvier 2006.
Lili Drop reste une aventure avortée, du fait de la faible promotion commerciale du groupe par la maison de disques et de l'héroïnomanie d'Olive
 
 
 
 
 

Tags : Lili Drop

Nuclear device - Je suis un évadé. 25/08/2017

 
Nuclear device - Je suis un évadé.

 
 
Nuclear Device est un groupe de rock français, originaire du Mans, dans la Sarthe. Leur style musical se caractérise par un mélange de punk et de reggae aux sonorités latines (chants en français et en castillan) sur des paroles souvent rebelles et engagées. Nuclear Device, qui raccourcira son nom en ND, est l'un des groupes les plus importants du mouvement alternatif français. Il est considéré comme l'un des groupes précurseurs du mouvement punk rock français avec Ludwig von 88 et les Bérurier Noir
 
 
Informations générales :
Surnom : ND
Pays d'origine : France
Genre musical : Punk rock, rock alternatif, rock français
Années actives : 1982–1989
Labels On a Faim Productions, Rock Radical Records, Bondage Records
 
 
Nuclear device - Je suis un évadé.

 
 
 
Discographie :
Albums studio :
1986 : Tonnerre à la une ! (7 titres ; Bondage Records)
1987 : Western Electric (12 titres ; Bondage Records)
Singles et EP :
1985 : 45 révolutions par minute (EP 4 titres ; Bondage Records)
1987 : ND Remix Deprisa (EP 3 titres ; Bondage Records)
1987 : Desperados (SP 2 titres ; Bondage Records)
1988 : Je suis un évadé (CD 4 titres ; Bondage Records)
 
 
 
 

Tags : Nuclear device -

Twisted Sister : Hot Love 22/08/2017

Twisted Sister : Hot Love

 
 
 
 
Twisted Sister est un groupe de heavy metal américain,
originaire de Long Island, à New York.
Le groupe enregistre son premier album-démo,
Ruff Cutts, en 1982 au label Secret Records.
Twisted Sister est surtout connu pour ses deux
plus grandes chansons à succès :
We're Not Gonna Take It et I Wanna Rock.
 
 
Twisted Sister : Hot Love
 
 
 
Pays d'origine  États-Unis
Genre musical
Heavy metal1, hard rock, shock rock, glam metal1, pop metal1
Années actives 1972–1989, 2003–2016
Labels Atlantic Records
 
 
Twisted Sister : Hot Love
 
 
 

Tags : twisted sister

PARLOR SNAKES – « We Are The Moon » 08/06/2017


 
 
 
Les Parlor Snakes sont de retour avec avec un nouveau clip, « We are the Moon », nouvel extrait de leur album éponyme « Parlor Snakes » sorti en 2015. « Agité, Sombre et menaçant, le clip de We Are The Moon dépeint un monde où les freaks portent leur vices sur leur visages, sur un fond de rock tribal et teigneux. Comme le dit la chanson, la nuit sera longue. »
 
 
Foncer droit devant, la tête dans le guidon, c'est le quotidien de Parlor Snakes. La scène, encore la scène, toujours la scène. Toujours bouffer du bitume, donc. Toujours chercher à convaincre de nouvelles têtes, de nouveaux disciples, quitte à devoir refroidir les ardeurs de ceux – et celles – qui s'intéresseraient de trop près à cette même chanteuse et pas forcément pour des raisons artistiques. “Eugénie est un véritable aimant à tarés”, s'amuse et se désole à la fois Peter.
Le groupe est composé d'Eugénie Alquezar (chant), Peter K (guitare), YuJim (batterie) et Séverin (basse). Ils sont sorti à ce jour deux singles vinyles, “Shotgun” en 2010 et “Tomorrow Never Comes” en 2012, et deux albums, « Let's Get Gone » la même année et « Parlor Snakes » en 2015, qu'il est encore grand temps de découvrir!
 
 
 
Pour plus d'infos :
 
 
 
PARLOR SNAKES – « We Are The Moon »
 

Tags : parlor snakes

Wild Times - The Wanderers, 05/06/2017


 
 
Wild Times,
ce sont quatre potes parisiens qui ont pris leur courage à deux mains pour créer leur propre label : Wild Times Records. Découvrez dès maintenant leur lyric vidéo The Wanderers, une musique pleine d'énergie pour un texte mélancolique et fatigué d'un monde tragique :


Des guitares, une basse, une batterie et des claviers...
Pour sûr, c'est un groupe de rock !
Ils aiment les mélodies sombres, les basses et les batteries ultra-tendues, le groove et surtout la liberté créative. Ne rien lâcher, s'émanciper de toute influence, que personne leur dise quoi faire, voilà leur credo ! Avec leur premier EP The Wanderers, dans les bacs le 28 avril prochain, les Wild Times délivrent ainsi des paroles mêlant la joie à la cruauté, la douleur au plaisir. Leurs textes parlent de petites et grandes choses, des histoires aussi intime que l'envie furieuse d'une femme (I.L.W.Y), la peur du temps qui passe (Season), ou encore, leur impuissance face aux drames du monde dans lequel nous vivons (The Wanderers).


Wild Times - The Wanderers,


Premier EP : « Wild Times » – Sortie le 28 avril 2017
Tracklisting :
The Wanderers
2. I.L.W.Y.
3. Season
Pour plus d'infos :

 

Tags : Wild Times